Année noire pour l’Amazonie brésilienne : la déforestation se poursuit à un niveau record






La déforestation continue de progresser à grande vitesse en Amazonie brésilienne. Et les projections pour les mois à venir laissent craindre le pire. En somme, une année noire qui risque de décupler les tensions déjà bien présentes en raison de la circulation croissante du Covid-19 dans la zone.

Selon les projections de l’Amazon Environmental Research Institute, 9000 km² de forêt tropicale seront défrichés et soumis au brûlis d’ici la fin du mois d’août. En comparaison, la valeur observée sur l’entièreté de l’année 2019 s’élève à 9170 km². On peut donc s’attendre à connaître une situation tout aussi critique – voire pire – sur le front du défrichage et/ou des incendies.

Lire la suite sur : SciencePost