Cette phrase par laquelle vous ne devriez plus commencer vos mails…


Sylvie Azoulay-Bismuth, fondatrice du site d’e-learning « Le Français des pros » , donne souvent des conseils afin de retranscrire sur les bonnes façon de rédiger un mail, tout en restant professionnel et poli. Et son premier conseil est de bannir la formule « J’espère que vous allez bien » . Une formule qui, depuis le début du confinement, est devenue à la mode. Et même si c’est poli et sympa de votre part, Sylvie Azoulay-Bismuth vous conseille de garder votre naturel et votre sincérité lors de l’écriture d’un mail. « La formule n’est pas vraiment maladroite, c’est une politesse, mais c’est une phrase toute faite. Or, à force d’utiliser toujours les mêmes mots, ils ne font plus d’effet » explique-t-elle.