Confinement : Brigitte Macron au plus mal


Malgré ce confinement, prolongé encore de deux semaines, la Première Dame de France ne chôme pas. En effet, elle travaille depuis l’aile présidentielle avec ses deux collaborateurs.

Elle mène un quotidien très studieux: réponse aux appels incessants et repas rapides avec les conseillers. Très soucieuse du respect des consignes, elle déjeune dans une salle comportant une grande table, pour respecter les distances de sécurité avec ses conseillers. 

De plus, les plats sont servis dans une assiette unique, pour une question sanitaire. Avant, les plats étaient en libre service et les résidants pouvaient se servir à leur gré.

Selon une source proche de Brigitte Macron, « ça lui coûte » de rester enfermée dans le palais de l’Elysée. Comme de nombreux français, ce confinement n’est pas une partie de plaisir.