Des fragments de roches martiennes sont tombés sur la Terre, mais il y a quelque chose que les scientifiques ne peuvent pas expliquer


Bien que nous n’ayons pas encore réussi à atterrir sur Mars, les astronomes recueillent de plus en plus d’informations sur la planète rouge. Certaines d’entre elles ont été recueillies grâce à des débris rocheux qui se sont écrasés sur notre Terre. Voyons cela de plus près.

Si nous ne nous rendons pas sur Mars, c’est Mars qui vient à nous. Comme on le sait, il s’agit de la quatrième planète par rapport au Soleil de notre système solaire, surnommée la “planète rouge” en raison de sa couleur. Sa surface, vieille de trois à quatre milliards d’années, est principalement rocheuse et aride, composée de vastes plaines, de canyons, de volcans et de montagnes, ressemblant à nos déserts. Son atmosphère est très fine, constituée principalement de dioxyde de carbone, et nettement inférieure à celle de la Terre.

Lire la suite sur @ Curioctopus