L’affaire Simon Houle: il ira finalement en prison!


La Cour d’appel du Québec a annulé une absolution conditionnelle pour agression et voyeurisme accordée à l’ingénieur Simon Houle, la remplaçant par une peine de prison de 12 mois.

Lire la suite sur @ Topnouvellesqc