L’Amazonie menace de devenir une source nette de CO2 d’ici une quinzaine d’années


Une étude majeure parue dans la revue Nature indique que l’Amazonie risque de devenir une source nette de carbone pour l’atmosphère d’ici une quinzaine d’années. En cause, la fragilisation grandissante de l’écosystème par la déforestation et le changement climatique. Une perspective inquiétante qui signerait la disparition d’un important puits de carbone, lequel absorbait jusqu’alors une partie notable de nos émissions de CO2. 

Les gaz à effet de serre rejetés en quantité par les activités humaines engendrent un réchauffement global de la planète. En particulier, le dioxyde de carbone (CO2) dont la concentration a déjà augmenté de 50 % par rapport à l’ère préindustrielle. Toutefois, seule une moitié du CO2 émis se stocke effectivement dans l’atmosphère. L’autre moitié est absorbée par l’océan et la végétation. On parle à ce titre de puits de carbone. Aussi, le réchauffement serait bien plus brutal sans leur présence.

Lire la suite sur @ SciencePost