Très à la mode, les poulaines ont déformé les pieds des Européens médiévaux


Être à la mode peut avoir un coût, et pas seulement financier, en témoignent les “oignons” aux pieds des porteurs de poulaines, ces chaussures pointues portées par certaines personnes à la fin du Moyen Âge.

Dans le cadre de récents travaux, une équipe d’archéologues s’est penchée sur plusieurs ossements du pied conservés dans quatre lieux de sépulture près de Cambridge, en Angleterre. Ils ont examiné des squelettes enterrés entre les XIe et XIIIe siècles et les ont comparés à des restes datant des XIVe et XVe siècles.

“Nous avons été surpris de voir une différence si nette dans la fréquence de l’hallux valgus à la fin du Moyen Âge par rapport aux époques antérieures”, a déclaré Piers Mitchell, archéologue à l’Université de Cambridge.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://worldtop.org