Un fossile de poisson révèle l’origine évolutive de la main humaine


Des paléontologues ont identifié des os de doigts primitifs dans un fossile de poisson vieux de 380 millions d’années. Cette découverte exceptionnelle nous éclaire sur l’origine de la main humaine.

L’évolution des poissons en tétrapodes, ces vertébrés à quatre pattes, a été l’un des événements les plus décisifs de notre histoire. Toutefois, quitter les eaux peu profondes pour investir les terres émergées ne s’est pas fait en un jour. Pour accompagner cette incroyable transition, des transformations anatomiques associées à la respiration, à l’ouïe et à l’alimentation ont été nécessaires. Il a également fallu remplacer les nageoires par des mains et des pieds. Cela a permis aux poissons de mieux supporter leur propre poids durant les courts trajets à terre. C’est ce sujet qui nous intéresse aujourd’hui.