Un préposé aux bénéficiaires s’enlève la vie après avoir possiblement infecté des proches à la COVID-19.


Une mère dont le fils s’est enlevé la vie après lui avoir
possiblement transmis la COVID-19 a livré un témoignage très
touchant à propos de ce drame inimaginable.

Selon Mme Aumais,
son fils a commencé à ressentir beaucoup de culpabilité après que
celle-ci soit tombée dans le coma en raison d’une infection au
coronavirus : « Quand il m’a vue atteinte de la maladie,
il s’est tellement fait de reproches… Je lui disais :
“demande-moi pas pardon, pour l’amour du ciel, ce n’est pas de
ta faute si tu l’as eue !” ».

La mère croit que
son fils s’est enlevé la vie en raison de cette culpabilité qui
l’affectait. L’homme de 56 ans n’avait jamais démontré
auparavant des signes de détresse et il se consacrait entièrement à
son travail : « Il n’apportait jamais de lunch, il
n’avait pas le temps de manger ! Mais quand il arrivait à la
maison, il avait toujours le sourire aux lèvres ».

Lire la suite sur @ Ayoye Monde
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://worldtop.org