Des phénomènes météorologiques plus extrêmes en raison de l’accélération du cycle de l’eau


Une accélération du cycle de l’eau est en cours en raison du réchauffement climatique. Ce phénomène se produisant à l’échelle mondiale pourrait multiplier les risques de sécheresse et de fortes précipitations dans des zones déjà concernées soit par l’aridité, soit par une forte humidité.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://worldtop.org