« Mon chien ne veut pas quitter des yeux la photo de son meilleur ami disparu et je trouve ça bouleversant »


Un lien profond entre un chien et son maître se révèle dans le deuil. Cet homme en témoigne de façon émouvante.


Aussi, plus qu’un joyeux compagnon de balade, Médor serait capable de reconnaître les émotions profondes de son maître. Jusqu’à ce que des études mettent en lumière la finesse de son esprit, on le pensait inapte à les déceler. Le fidèle compagnon détiendrait une capacité innée à former des représentations mentales abstraites d’émotions humaines variées.