Oui, les personnes jeunes et sportives peuvent aussi mourir d’un arrêt cardiaque : Voici pourquoi


Selon l’institution hospitalière américaine, ce sont généralement des malformations cardiaques qui n’ont été décelées que tardivement ou qui ont été négligées qui sont responsables d’une mort subite chez les moins de 35 ans. Et les personnes sportives n’en sont pas épargnées. Bien que l’incidence de cette mort soudaine reste difficile à déterminer chez ce groupe d’individus, la Mayo Clinic indique que l’arrêt cardiaque serait la cause principale de décès chez les jeunes athlètes.

En France, ce sont près de 40 000 personnes qui sont sujettes à une mort subite chaque année. D’après Xavier Jouven, cardiologue et directeur du Centre d’expertise sur la mort subite de l’adulte (CEMS), la cause serait d’origine cardio-vasculaire dans 9 cas sur 10. Généralement, ces troubles cardio-vasculaires passent inaperçus et ne donnent lieu à aucun signe d’alerte, comme l’avait démontré le triste cas de Godfrey Garo, acteur et mannequin canado-taïwanais âgé de seulement 35 ans, qui avait été victime en 2019 d’un arrêt cardiaque soudain en plein tournage d’une émission de téléréalité chinoise.

Lire la suite sur @ SantePlusMag