Selon une étude, le stress durant la grossesse nuit au cerveau de l’enfant


Une étude américaine récente stipule que le développement cognitif de l’enfant à naître pourrait être altéré si la mère souffre de taux de stress et d’anxiété accrus. Toute détresse psychologique pendant la grossesse pourrait en effet être néfaste pour le cerveau du fœtus.

Lire la suite sur @ SciencePost
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://worldtop.org