« Ses voisins la voyaient faire le ménage nue pendant des années. Après à sa mort, ils découvrent que sa maison était une machine à laver géante »


Ses voisins la voyaient déambuler dans sa maison dans le plus simple appareil, ou vêtue d’un seul imperméable. Frances Gabe est décédée à l’âge de 101 ans en laissant en héritage une maison qui ne comptabilisait pas moins de 68 inventions révolutionnaires, toutes brevetées.

Elle entreprit alors la construction de sa maison autonettoyante. A l’aide d’arroseurs placés au plafond, toutes les pièces de la maison y passaient. Les sols de la maison étaient légèrement inclinés pour permettre à l’eau de s’évacuer, grâce à un système de drainage qui expulsait l’excès d’eau vers l’extérieur. Pour sécher le tout, un jet d’air puissant parcourait toute la maison. Prévoyante, Frances se munissait d’un parapluie, et se séparait de ses habits pour éviter qu’ils ne s’abîment.

Lire la suite sur @ SantePlusMag